Emmanuel MARBEAU. Souvenirs personnels de la batille de la Marne

18,00 €Prix
  • Nouvelle édition par Damien BLANCHARD

    -

    C'est chez, nous qu'a été remportée cette victoire de la Marne à laquelle il faut toujours revenir, parce qu'elle a été le salut de la civilisation. Th. Formé.

    Septembre 1914. La bataille de la Marne, déterminante pour préserver Paris de l'avancée des troupes allemandes, fait rage aux portes de Meaux.

    Monseigneur Marbeau est demeuré sur place après le départ des autorités civiles. L'évêque organise les secours et les services publics, et « par son attitude digne et son courage » contribue « au maintien du moral de la population pendant les journées d'occupation ».

    La victoire acquise, le prélat se consacre au soutien des combattants et des familles endeuillées.

    L'abbé Formé prend soin de ses paroissiens de Germigny et de Varreddes comme des soldats. Français et Allemands.

    Dans ces récits émouvants, publiés en pleine guerre, en témoins directs de ces journées terribles, ces deux ecclésiastiques livrent leurs souvenirs au jour le jour, heure par heure.

    Ces « Souvenirs » constituent, à leur échelle, une source majeure pour apprécier autrement un moment clé de la Grande Guerre.