Jacques et Patricia POIRIER. Des Pionnières

25,00 €Prix
  • Les 23 premières femmes internes des hôpitaux de Paris (1886-1914)

    L'internat des hôpitaux de Paris est une institution prestigieuse, fondée en 1802, sélectionnant par un concours très sélectif - auquel ne peuvent se présenter que les externes des hôpitaux de Paris - une élite médicale destinée soit à accéder aux plus hautes carrières hospitalières (médecin des hôpitaux) et universitaires (professeur à la Faculté), soit à pratiquer une médecine libérale de haut niveau, souvent spécialisée, pour une clientèle choisie. De sa fondation à 1885, seuls des hommes ont eu le droit de se présenter à ce concours. L'accès des femmes a été acquis grâce à un combat acharné de quelques pionnières, au premier rang desquelles se trouvent Blanche Edwards (qui, malheureusement ne sera pas nommée interne) et Augusta Klumpke, première femme nommée à l'internat.

    En près de 30 ans, de 1886 à 1914, sur 1721 internes des hôpitaux de Paris nommés, il n'y a eu que 23 femmes (soit 1,3 %), 23 pionnières qui ont ouvert la voie à une féminisation croissante de la médecine et de ce concours. C'est la vie et les oeuvres de ces femmes, féministes militantes ou par l'exemple, que nous retraçons dans ce livre, à partir de sources d'archives, de l'exploration de la presse médicale et générale, et, à chaque fois que cela a été possible, grâce à des informations et des documents aimablement communiqués par des descendants.

    -

    Jacques Poirier, ancien interne des hôpitaux de Paris, ancien chef de service à l'hôpital de la Salpêtrière, professeur honoraire à la Faculté de médecine de Paris, Grande Médaille de l'Académie nationale de Médecine (2016), ancien directeur du Groupe de Recherches en Epistémologie et Histoire de la Médecine (GREHM) de l'Université Paris-XII, membre de la Société Française d'Histoire de la médecine et de l'International Society of History of medicine, est l'auteur de nombreux articles et ouvrages d'histoire de la médecine, notamment des biographies de médecins célèbres des XIXe-XXe siècles.

    -

    Patricia Poirier, licenciée de psychologie, est professeure des écoles. Diplômée d'études celtiques et de généalogie, elle a travaillé notamment sur de nombreux médecins français des XIXe-XXe siècles. Elle a publié dans ces domaines des articles et des mémoires et, en collaboration avec Jacques Poirier, deux articles d'histoire de la médecine, l'un sur Henri Gillet, le dessinateur du professeur Jules Dejerine (1849-1917) paru dans la Revue Clystère et l'autre sur Madame Claire Popp-Vogt (1898-1978), une neuropsychiatre infantile injustement oubliée, paru dans les Annales Médico-Psychologiques.